AFRICAN

ORCHIDS

Oeceoclades callmanderi Bosser, Adansonia, sér. 3, 28: 46 (2006).
Description:
Herbe pérenne, terrestre, à rhizome ligneux de 4-5 mm de diamètre. Racines charnues, blanchâtres, sur le sec un peu verruqueuses, de 3-4 mm de diamètre. Pseudobulbes unifoliés, homoblasti-ques, linéaires-cylindriques, longs de 8-9 cm et de 0,6-0,8 mm de diamètre, à 3-4 nœuds, les nœuds portant des gaines membraneuses, brunâtres, se résolvant en fibres, cachant entièrement le pseudobulbe et le dépassant, la gaine apicale longuement linéaire, atteignant 13-14 cm de longueur. Feuille glabre, à limbe linéaire, plan, papyracé, longuement atténué en pointe aiguë au sommet, étroitement cunéiforme et rétréci sur le pétiole à la base, 30-32 x 1-1,3 cm, à 3 nervures principales longitudinales saillantes sur la face inférieure. Pétiole long de 23-24 cm, côtelé, articulé à environ 10 cm de la base. Inflorescence dépassant peu la feuille, longue de 65-75 cm, en racème simple. Pédoncule long de 50-60 cm, grêle, ± sinueux, glabre, portant 3-4 gaines caulinaires ovales à oblongues, sub-aiguës, membraneuses, longues de 1-1,5 cm. Racème long d’environ 15 cm, lâche, à 10-15 fleurs, celles de la base distantes de 1,5-2 cm ; axe glabre ; bractées florales petites, étroitement triangulaires-aiguës, longues de 34 mm. Ovaire pédicellé glabre, long de 1-1,5 cm ; pédicelle long de 0,5-1 cm. Fleur blanche lavée de pourpre. Sépale médian, étroitement obovale, obtus, 14-15 x 4-4,5 mm. Sépales latéraux étroi tement obovales, sub-aigus, un peu falciformes, 11-12 x 4-5 mm. Pétales étroitement obovales, sub-aigus, un peu asymétriques à la base, 11-12 x 5 mm. Labelle quadrilobé, plus large que long, long de 11-12 mm, large de 17-18 mm, à base largement arrondie, lobes latéraux obtus, lobes terminaux arrondis à subtronqués au sommet, longs de 5-6 mm, divergents et délimitant entre eux une profonde échancrure dont la marge est récurvée au fond du sinus sur les fleurs adultes ; callus sur le palais, charnu, glabre, dressé, bilobé, haut de ± 1,5 mm, prolongé vers l’avant jusqu’au creux du sinus par 3 carènes basses, arrondies, contiguës, finement papilleuses. Éperon peu visible sous le labelle, scrotiforme, courtement cylindrique, arrondi au sommet, base soudée au labelle, partie libre longue de 1,5-2 mm. Colonne haute de 6 mm, un peu concave sur la face antérieure. Anthère transversalement elliptique, large de 2 mm, munie à l’avant d’une courte pointe obtuse et pourvue à l’arrière d’un appendice charnu, conique, un peu échancré au sommet, long de 0,5 mm. Pollinies ovoïdes, longues de 0,8-0,9 mm.
Etymology:
It was first described by the French botanist Jean Marie Bosser in 2006 and named in honor of one of the collectors, M. W. Callmander.
Habitat:
Espèce endémique du NE de Madagascar, de la forêt littorale du Cap Masoala, connue par une seule récolte.
Distribution:
NE. Madagascar
References:
Contribution à l’étude des Orchidaceae de Madagascar, des Comores et des Mascareignes. XXXV. Description d’un Oeceoclades nouveau de Madagascar, et notes sur trois genres nouveaux pour les Mascareignes by 45ADANSONIA, sér. 3 • 2006 • 28 (1)© Publications Scientifi ques du Muséum national d’Histoire naturelle, Paris. www.adansonia.comContribution à l’étude des Orchidaceae de Madagascar, des Comores et des Mascareignes. XXXV. Description d’un Oeceoclades nouveau de Madagascar, et notes sur trois genres nouveaux pour les MascareignesJean BOSSER
Images:
Click on each image to see a larger version.