AFRICAN

ORCHIDS

Eulophiella capuroniana Bosser & Morat, Adansonia, n.s., 12: 73 (1972).
Description:
Plante très probablement épiphyte, à rhizome ligneux et grêle de 3-5 mni de diamètre, dont les noeuds portent des fibres provenant de la désagrégation des gaines. Pseudobulbes jeunes cauliformes, à 1-3 feuilles, âgés défeuillés, annelés, les aiineaux, comme sur le rhizome, portant des fibres vestiges des gaines foliaires. Feuilles linéaires Ctroites, plissées longitudinalement, dressées, à 3 nervures principales saillantes face inférieure. Inflorescence naissant à la base du jeune pseudobulbe, croissant horizontalement ou plus ou moins pendante, à pédoncule et gaines vert clair, tachés de rouge vineux, muni à la base de 4-5 gaines membraneuses, imbriquées et de 4 gaines caulinaires tubuleuses, lâches, plurinerves, de 1-1,5 cm de long, beaucoup plus courtes que les entre-noeuds. Grappe de 10-15 cm de long, lâche; bractées florales vertes, un peu charnues, ovées subaiguës, concaves, plurinerves, atteignant 10 min de long sur 7 mm de large pour les inférieures, décroissant de taille vers le sommet. Fleurs à sépales et pétales jaune pâle, d'un jaune plus franc sur la face externe qui est aussi ponctuée de quelques taches rosées. Labelle jaune très pâle, presque blanc, taché de rose. Sépales oblongs, un peu élargis et arrondis au sommet, très faiblement concaves, arrondis sur le dos, étalés, les latéraux un peu plus larges que le médian; pétales oblongs, arrondis et élargis subspatulés au sommet, un peu plus petits que les sépales; labelle trilobé, à lobes basaux dressés, subrectangulaires, arrondis aux angles, lobe terminal largement ové ou suborbiculaire, de 5-5,5 mm de diamètre, étalé, faiblement concave, verruqueux face supérieure et ayant à la base quelques rares poils dressés, palais orné de 2 carênes basales convergentes ayant entre elles, àleur extrémité antérieure 2 ou 3 petits mamelons charnus, arrondis, ces carênes prolongées vers la partie antérieure du labelle par 2 crêtes médianes peu élevées, arrondies à leur extrémité, atteignant environ le milieu du labelle; colonne hémicylindrique, arrondie sur la face postérieure, un peu concave face antérieure, munie, la base, d'un pied à l'extrémité duquel s'articule le labelle; fosse stigmatique subterminale, clinandre muni à l'arrière d'une petite pointe deltoïde sur laquelle s'insère l'anthère; anthère subconique, de 2 mm de diamètre, tronquée et un peu émarginée àl'avant, munie d'une crête charnue, médiane, à l'arrière; pollinies hémisphériques, aplaties sur une face, de 0,8-1 mm de diamètre, rétinacle charnu en pointe deltoïde de 0,5 mm de long, tronqué et épaissi à la base; ovaire pédicellé vert clair, plus ou moins taché de rouge vineux.
Help wanted to an English translation, please write to me, if you know where this can be found.
Note:
Cette plante rappelle par son port Eulophiella elisabethae, mais elle est plus grêle, à feuilles étroites et surtout à fleurs plus petites, jaunâtres, à labelle orné sur le dessus de crêtes d'un dessin différent; en particulier, Eulophiella elisabethae possède à l'extrême base du labelle un gros callus charnu, hémisphérique, tronqué sur le dessus plus ou moins divid en deux parties, qui est totalemenfi absent chez Eulophiella capuroniana
Habitat:
No data.
Distribution:
NE. Madagascar
References:
Adansonia, n.s., 12: 73 (1972).